Afrik’Actu | L’UJPLA exige la relaxe immédiate des journalistes Ferdinand Ayité, Joël Egah et Isidore Kouwonou !

0
118

Déclaration de l’UJPLA relative à l’arrestation de trois journalistes au Togo

L’Union des journalistes de la presse libre Africaine ( U.J.P.L.A) dont les objectifs fondamentaux sont la défense de la liberté de la presse et la sécurité des journalistes partout sur le continent africain, a été informée de l’arrestation de trois journalistes du Togo : Ferdinand Ayité, Joël Egah et Isidore Kouwonou suite à une émission de télévision .

Dans cette affaire et face aux pesants
et pressants défis sanitaires ( covid-19) et sécuritaires ( menaces terroristes),
l’UJPLA estime que les journalistes ne peuvent exercer librement leur métier que dans un contexte sain, serein et sécurisé.

Face à tous ces défis et enjeux du moment, l’UJPLA appelle à la libération des trois confrères Ferdinand Ayité, Joël Egah et Isidore Kouwono.

L’UJPLA voudrait également appeller tous les citoyens, notamment les hommes et femmes des médias, à continuer à cultiver l’esprit de tolérance et de paix toujours avec professionnalisme et crédibilité.

Fait à Lomé, le 14 décembre 2021

Pour l’Union des Journalistes de la Presse Libre Africaine (UJPLA),

Le Président de la section nationale togolaise,

WEISSAN Komi Amevo